Science avicole: les avantages de la rotation sur les pâturages


PHOTO: Shutterstock

Dans la plupart des systèmes d'élevage de volailles, les poulets ont un accès illimité aux pâturages pendant la journée et sont logés dans un poulailler mobile la nuit. L'utilisation d'un poulailler mobile est particulièrement importante pour les systèmes d'élevage de volaille car elle facilite la mise en œuvre du pâturage en rotation (c'est-à-dire le déplacement du bétail d'une parcelle de terrain à une autre).

Bien que déplacer régulièrement le poulailler, les animaux et la clôture demande plus de temps et de main-d'œuvre que d'utiliser un seul grand pâturage, il y a des avantages importants à considérer dans cette approche. En général, les sols et les pâturages ont tendance à être les plus performants lorsqu'ils bénéficient d'une période de repos sans volaille. Plus précisément, permettre aux poulets de récolter systématiquement des fourrages peut entraîner une augmentation de la fertilité du sol, une communauté végétale diversifiée et une période de pâturage prolongée.

Cependant, le maintien d'un système avicole sain en pâturage nécessite une approche holistique qui prête attention à la communauté végétale, au sol et aux poulets. Voici quelques conseils et considérations à garder à l'esprit lors de la conception d'un système de pâturage rotatif pour votre cour ou votre pâturage.

Entretien des pâturages

Les plaintes les plus courantes parmi les propriétaires de troupeaux qui élèvent leurs oiseaux au pâturage sont une couverture végétale inadéquate, l'invasion des mauvaises herbes et une croissance lente - tout cela peut être évité grâce à une bonne gestion du pâturage. Contrairement au pâturage en rotation, le pâturage continu permet aux poulets de faire paître à plusieurs reprises les espèces végétales les plus savoureuses et les plus nutritives au point que les réserves de racines s'épuisent et que ces espèces végétales préférées finissent par mourir. Ce scénario se traduit par une couverture végétale inégale.

Pour aggraver les choses, les mauvaises herbes prospèrent car elles n'ont pas à rivaliser avec les autres plantes pour les ressources, vont aux graines et finalement envahissent les pâturages. En d'autres termes, donner aux réserves de racines le temps de repousser et de se remettre du pâturage permet à plusieurs espèces végétales de prospérer, au lieu d'une seule espèce envahissante, ce qui se traduit par une communauté végétale plus diversifiée. Dans le même temps, la fertilité du sol augmente parce que la masse racinaire plus élevée trouvée dans les plantes qui ont eu le temps de se remettre du pâturage augmente la matière organique du sol.

Bien qu'il n'y ait pas de règle fixe sur le moment de déplacer votre poulailler, la plupart des éleveurs de volaille recommandent de ne pas permettre au pâturage de descendre en dessous de 2 pouces de hauteur, car les brins d'herbe de moins de 2 pouces ont tendance à prendre plus de temps à repousser et à récupérer du pâturage. Plus précisément, une feuille d'herbe de 2 pouces de hauteur peut pousser 2 pouces de plus en deux ou même un quart du temps qu'il faut à une feuille d'herbe de 1⁄2 pouce pour atteindre la même longueur. De plus, les graminées de plus de 20 cm de haut ne sont pas idéales car une herbe trop mature et dure n'a pas d'avantages nutritionnels et devient plus difficile à digérer pour les poulets.

Si tel est le cas, vous avez la possibilité de tondre ces hautes herbes ou de passer à des périodes de pâturage plus longues afin de garder les plantes courtes et de produire plus de pousses vertes. Faire attention aux niveaux d'herbe de votre pâturage peut vous aider à optimiser son taux de croissance et vous assurer que vos poulets ont toujours un fourrage tendre et de haute qualité.

Communauté végétale

Il est important de se rappeler que contrairement aux autres animaux de pâturage, les poulets ne sont pas des ruminants et ne disposent donc pas des enzymes appropriées pour digérer les herbes. Les graminées, cependant, offrent des avantages bienvenus aux pâturages de volaille, notamment en maintenant la structure du sol, en fournissant des graines nutritives et en attirant les insectes. Dans l'ensemble, offrir un environnement diversifié contenant un mélange d'herbes et de légumineuses est le meilleur moyen d'offrir un pâturage de haute qualité et agréable au goût pour vos poulets.

En général, la volaille préfère consommer une repousse tendre qui est relativement courte car elle est plus appétente et contient des quantités plus élevées d'acides gras oméga-3. Par conséquent, la plantation d'un mélange diversifié de fourrages avec des maturités différentes dans votre cour ou votre champ permet une saison de pâturage de haute qualité et plus longue.

Le trèfle blanc est un bon trèfle à long terme qui est utile dans de mauvaises conditions de sol. Les herbes populaires trouvées dans les systèmes avicoles comprennent l'herbe du verger, le ray-grass vivace et la fétuque haute. (L'ajout d'une légumineuse à la fétuque élevée augmente l'appétence et la valeur nutritionnelle de la cour.) En général, la volaille préfère les légumineuses annuelles, la luzerne et les trèfles aux graminées, il est donc important de laisser ces plantes se semer périodiquement afin qu'elles persistent dans le pâturage et rester dans le mélange fourrager.

Une autre raison de garder les herbes courtes est que pour que les légumineuses prospèrent, elles ne peuvent pas être ombragées par de hautes herbes. Même les mauvaises herbes, lorsqu'elles sont immatures et appétentes, peuvent fournir une bonne nutrition à votre volaille, mais doivent être contrôlées avant qu'elles ne fleurissent et produisent des graines qui peuvent conduire à l'invasion des mauvaises herbes. Dans l'ensemble, les producteurs peuvent compter sur la diversité des espèces et le cycle des éléments nutritifs du fumier et de la sénescence des plantes (processus de vieillissement des plantes) pour fournir une grande partie de la fertilité du sol des pâturages.

Escrime

Comme mentionné précédemment, il n'y a pas de règle fixe sur le moment ou la fréquence de déplacement de votre coopérative. Cependant, en règle générale, vous voulez déplacer votre poulailler avant que l'herbe ne mesure moins de 2 pouces de hauteur et vous voulez vous assurer que votre pâturage a pu récupérer du pâturage pendant au moins trois semaines avant de l'utiliser à nouveau. Les plantes avec un temps d'arrêt de trois semaines ou plus ont tendance à produire 30 à 70 pour cent de plus de fourrage que les plantes qui sont continuellement broutées. Avec ces règles à l'esprit, vous pouvez probablement commencer à déterminer à quelle fréquence vous souhaitez déplacer votre coopérative.

Si vous prévoyez de déplacer votre coopérative tous les jours, toutes les semaines ou tous les mois, envisagez une clôture portative; si vous prévoyez de déplacer votre coopérative de façon saisonnière, une clôture semi-permanente peut être plus appropriée. Bien que les clôtures électriques ne soient pas très efficaces pour garder les poulets à l'intérieur, l'utilisation d'une clôture électrique temporaire est toujours fortement recommandée, surtout si vous vivez dans une zone où les prédateurs - ratons laveurs, mouffettes, opossums - sont communs. Après tout, la prédation est la principale cause de mortalité dans les exploitations avicoles en pâturage.

Selon la douceur du sol, vous voudrez peut-être opter pour des poteaux de clôture à simple ou double pic. Pour la plupart, les doubles pointes fonctionnent bien pour empêcher la clôture de s'affaisser, surtout si votre sol est très mou. Si votre sol est dur et dense, les poteaux de clôture maniables sont votre meilleur choix car ils peuvent être enfoncés dans le sol pour une plus grande stabilité.

Lorsque vous achetez un électrificateur pour alimenter votre clôture, il est extrêmement important que vous achetiez le bon pour votre clôture spécifique, alors contactez le fabricant ou le magasin pour vous assurer que vous êtes prêt à partir.

Lorsque vous décidez de la taille de votre enclos de pâturage, gardez à l'esprit la densité de stockage: une bonne règle à suivre est de fournir au moins 5 pieds carrés par oiseau dans la zone de pâturage.

Avant d'installer votre clôture électrique, tondez l'herbe à l'endroit où vous prévoyez d'installer la clôture pour vous assurer que la charge de votre clôture ne sera pas mise à la terre par de l'herbe. En règle générale, vous voulez que la charge de la clôture soit comprise entre 4 000 et 5 000 volts. Certains agriculteurs peuvent dire que pour les exploitations avicoles, une tension comprise entre 500 et 900 volts peut suffire. Cependant, rappelez-vous que nous avons mentionné que les clôtures électriques sont plus destinées au contrôle des prédateurs et pas tellement à garder les poulets à l'intérieur du paddock, de sorte qu'une tension plus élevée est recommandée. De même, si vous avez d'autres animaux dans votre système de rotation, vous voulez vous assurer que la plage de tension est basée sur le bétail qui nécessite la tension la plus élevée.

Pour vérifier la charge de votre clôture, il existe des testeurs de clôture commerciaux disponibles. En règle générale, si votre tension est élevée mais que votre clôture ne fonctionne pas, l'électrificateur fonctionne correctement et vous devez inspecter votre clôture de plus près.

Pour éviter que votre clôture ne perde sa charge, inspectez et dégagez son périmètre de l'herbe ou des matériaux susceptibles de mettre la clôture à la terre.

En adoptant un système de rotation des pâturages, vous pouvez éviter le surpâturage et contrôler plus efficacement le cycle des nutriments entre votre pâturage et les poulets. Bien qu'il soit important d'expérimenter et de développer un système de rotation qui fonctionne pour votre cour ou votre ferme et qui prend en compte la quantité de fourrage saisonnier disponible, le nombre de poulets qui paissent et la hauteur de plante souhaitable pour le pâturage de la volaille, ce ne sont là que quelques conseils et généralités. recommandations à considérer.

Chaque situation est unique; Par conséquent, il est fortement recommandé de consulter un spécialiste en extension et / ou un consultant en clôture électrique lors de la conception du meilleur système de pâturage pour votre pâturage ou votre cour.

Cet article a été écrit par Myrna Cadena, étudiante diplômée en sciences aviaires à l'UC Davis; Catherine Bronge, étudiante senior en sciences végétales à l'UC Davis; et Maurice Pitesky de l'Ecole coopérative de médecine vétérinaire UC Davis.

Cet article a été initialement publié dans le numéro de juillet / août 2017 de Poulets.


Voir la vidéo: Reconnaitre leffet dune rotation


Article Précédent

Comment récolter des yacons

Article Suivant

Épinard